RESTAURANT SUR LES PISTES

Le GRizzly

BEAUREGARD – MASSIF DES ARAVIS

Le restaurant est ouvert.
La nouvelle carte d’été est en place depuis le 6 juillet.

Cet été le Grizzly sera ouvert tous les midi jusqu’au 1 septembre.
Jusqu’à début septembre, le restaurant sera ouvert tous les jeudi, vendredi et samedi soir.
Soirées festives DJ, cocktails & barbecue le jeudi soir (programme à venir).

taste and music

Accès par le télécabine de Beauregard (montée jusqu’à 17h30), 
ou en voiture / à pied par la piste de Beauregard partant de la Croix Fry.

Le télécabine sera ouvert tous le jours à partir du 29 juin.
Le télécabine est ouvert tous les jours en juillet / août.
La dernière quinzaine de juin et la première quinzaine de septembre,
le télécabine de Beauregard est ouvert uniquement le samedi et le dimanche.

Edouard
Loubet

 

En lien avec la nature

Rustique 
& Authentique

Notre chef Édouard Loubet est un ambassadeur de la bonne cuisine traditionnelle. Partagé entre les Alpes et la Provence, il a opté pour un retour aux sources et posé ses valises tout en haut de la montagne, sur le plateau de Beauregard.

En hiver, vous pouvez retrouver le chef au restaurant Le Grizzly, dévalant les pistes enneigées, et venir vous régaler autour d’une délicieuse tourte au reblochon ou d’un carré d’agneau fumé au thym.

En été, au milieu des champs, au son des cloches de nos vaches, vous pouvez vous balader depuis le col de la Croix Fry ou prendre le télécabine depuis La Clusaz pour atteindre le sommet et vous retrouver au Grizzly.

Tous les produits sont locaux & de qualité supérieurs. Le Grizzly se fourni dans les fermes de Manigod et chez les éleveurs Savoyards pour les viandes.

 

Cuisine 4 saisons

De mi-décembre à fin avril :
Le midi, notre chef des montagnes vous prépare une cuisine généreuse et revigorante pour mieux repartir sur les pistes à ski, à pieds ou en raquettes. Idéal pour découvrir les plats d’hiver de Savoie.
Réservations groupe le soir à partir de 15 personnes, montée en raquette avec un guide, soirée savoyarde
(à la demande : fondue ou raclette – la cuisine signature d’Edouard Loubet : dîner gastronomique).

De mai à juin :
Bienvenue à une cuisine printanière et haute en couleurs.
C’est l’éclosion de la nature mais aussi d’une nouvelle carte de produits de saison, des chemins et de nos jardins.

En juillet et en août :
On lance tous les samedis la saison des barbecues en plein air, des DJ sets avec un apéritif devant l’époustouflante chaîne des Aravis.
Accès en télécabine, à pied ou en voiture : tout est possible, même à cheval…

De mi-septembre à mi-novembre :
Période de fermeture au public, disponible à la privatisation de nos espaces : place aux couleurs automnales, avec cueillettes de saison,
randonnées à cheval, à vélo, accès par la route, casse-croûte, événements familiaux, team buildings, petits déjeuners business, points presse…

La Carte

Venez découvrir une cuisine gourmande et généreuse, préparée avec les produits du terroir. Après une belle balade à pied sur le plateau de Beauregard, en contemplant la magnifique vue sur la chaîne des Aravis, le mont Blanc et notre Mont Charvin, vous serez apaisé et ressentirez le bien-être de la montagne.

 

A Partager…
POUR COMMENCER

Pizza du Grizzly à la Truffe

30 €

Pissaladière aux Oignons

Miel, olives, anchois et olives noires

19 €

Pizza à la Raclette Fumée

Oignons et Champignons

18 €

La Planche de Fromages des Aravis 

16 €

Planche de Charcuteries de Montagne

18 €

Terrine du Chef

Au choix : Taureau ou Pieds fendus ou Canard

14 €

Bol de Matafan

9 €

Bol de salade des champs à l’ail

9 €

pizza a la truffe

Les Entrées

Salade de haricots verts du jardin à la menthe

Champignons, noisettes grillées, mayonnaise à l’estragon

22 €

Salade du Grizzly

Œuf poché, lardons, noisette, beaufort

22 €

Tomate Cœur de bœuf et Tomme blanche

Tomme blanche de la ferme de Lorette, Huile d’olive et basilic frais

19 €

Les Plats

Agneau de Savoie confit 7 heures

& gratin de Mamie Loubet

28€

Filet de Truite à la Marjolaine

Bouquetière de légumes, graines de chia

26€

Pour les oursons : Kids Menu

Coquillettes au Jambon ou Saucisse frites

& Fromage blanc aux myrtilles ou mousse au chocolat

15€

coquillette

LES FROMAGES
DE CHEZ NOUS

Fondue Savoyarde (2 pers min)

Servie avec salade et charcuterie

35 € / personne

Tourte au Reblochon Fermier

Servie avec salade et charcuterie

22 €

reblochon devant la tournette eneigée
fromage blanc myrtille ou mousse au chocolat

Notre table des Desserts

Fromage blanc et compotée de myrtille

8€

Mousse au chocolat

12€

Tarte citron-meringuée renversée

12€

Mousse Pistache Framboise

12€

Oeuf à la neige et praline de saint Genix

12€

Panna Cotta Abricot Romarin

12€

Pavlova du Grizzly – fruits de saison, sorbet fraise

12€

Coupe du Grizzly

Sorbet fraise et framboise, coulis defruits rouges, fraises fraîches, chantilly

12€

100% authentique

Restaurant de montagne

La cuisine :
un lieu de partage, de culture,
de plaisir, de combat,

un délice d’art de vivre…

Confiance,
Héritage & Excellence

Le restaurant Le Grizzly est un beau chalet de montagne, situé au milieu du plateau de Beauregard.
Orienté plein sud de gauche à droite, en regardant l’aiguille de La Clusaz et le Mont Blanc en arrière-plan, il offre une vue panoramique à 360° qui surprend jour après jour. Le plateau de Beauregard est un lieu accueillant en été comme en hiver, idéal pour des sorties en raquettes, des randonnées à pied, des descentes sur les pistes de ski en hiver, et pour profiter d’un magnifique coucher de soleil en fin de journée estivale.

Restaurant au sommet des pistes

À l’intérieur du Grizzly, vous trouverez une cuisine de montagne gourmande et raffinée. Nos plats sont généreux, préparés à partir des produits locaux que nous fournissent nos agriculteurs de montagne.

Afin de bien recevoir et partager, notre équipe est unie et accueillante, attentive aux détails et vise l’excellence dans le service.

Anecdote #1

Ils m’avaient dit que c’était impossible,

alors je l’ai fait

Anecdote #2

Mettre la main à la pâte…

Autre anecdote que j’ai pu partager avec lui cette fois-ci puisque nous sommes à l’hiver 1992, Édouard est chez Veyrat, nous venons de nous rencontrer.
C’est l’époque « folie Veyrat » le passage entre l’Eridan d’Annecy le Vieux et celui de Veyrier du Lac. Les travaux ont pris du retard et les équipes mais surtout la cuisine doivent mettre « la main à la pâte »…
Ce qui n’est pas fait pour déplaire à ces fous-furieux à la santé de fer et au moral à toute épreuve que sont Manu Renaut, Babette, Christophe et bien sûr Édouard !
Et c’est ainsi qu’après le service, la fine équipe se transforme… en peintres en bâtiments. Un matin, au retour de la cueillette mon oncle tend un chèque en blanc à Édouard et lui dit « va acheter ce qu’il faut et vous me peignez la cuisine, y’a plus de peintre, on est dans le jus, on aura jamais fini dans les temps ! »
La fine équipe s’exécute et Thermos de soupe, génépi et autres remontants sous Le Bras, s’attellent à la tâche dans une franche rigolade.
La cuisine est grande, le béton vient d’être coulé, il est froid et la peinture ne rend pas l’effet escompté mais tant pis, les murs sont peints et l’on pourra ouvrir dans les temps…
Édouard est un téméraire, un courageux et aussi un mec de défi, il aime ça !
Il tient cela de sa période de skieur, le sport de haut niveau ça forge le caractère!

Mais c’est aussi un homme d’une grande sensibilité, proche de la nature, il y puise son énergie, sa créativité.

Anecdote #3

Apprendre la rigueur…

Édouard m’a souvent raconté cette anecdote qui a marqué sa carrière :
Alors qu’il était chez Monsieur Chapel en pâtisserie depuis environ un mois, comme tous les matins : mise en place !
Édouard dépose sur le passe de la pâtisserie une piles d’assiettes octogonales choisies par le Chef pour envoyer un dessert particulier qu’il venait de mettre au point avec Jeannot (le pâtissier en chef de la maison). A ce moment-là, le Chef rappelle Édouard et tout en replaçant minutieusement ces assiettes octogonales bords à bords, il lui dit « tu vois Edouard, ce qu’il te manque et que tu vas apprendre chez moi, c’est la rigueur… »

Cette phrase, je pense ne l’a jamais quittée. Il la met en application au quotidien car il est la rigueur même dans son travail, dans sa cuisine, à la maison quand il cuisine pour nous : son couteau posé sur un torchon, une planche, un plan de travail net…